Pourquoi les salariés des TPE ont une carte à jouer en 2021

Les français sont encore trop nombreux à méconnaitre l’importance des syndicats. Le rôle des entités telles que la CFTC est bien réel et les actions qu’elle mène au quotidien sont trop souvent méconnues.

Il y encore 4 ans, Sabrina ne savait pas trop ce qu’était un syndicat. Comme beaucoup de jeunes adultes, elle pensait que “ça n’avait pas vraiment d’intérêt”.
Pourtant aujourd’hui, elle travaille pour le Syndicat national CFTC de l’Ingénierie, du Conseil, des Services et Technologies de l’Information, le SICSTI.

Etudiante en master2 RH et salariée en alternance en charge des relations sociales avec les adhérents CFTC, ce grand écart lui permet de parfaire sa connaissance et faire changer les mentalités.

“ Les syndicats, ils se tournent les pouces et c’est tout”

Autour d’elle, les idées reçues sont nombreuses. Son meilleur ami lui disait souvent que « les syndicats se tournaient les pouces ou que les syndicats sont payés à pas grand-chose et qu’ils ne servent à rien ».

Désormais, elle lui répond « ce n’est vraiment pas le cas ! ». Les syndicats agissent, ils conseillent et accompagnent les salariés sur de nombreux sujets. Faire bouger les choses, c’est l’objectif des sections syndicales et des personnes impliquées (délégués, représentants, élus….) : accord télétravail au sein d’une entreprise, amélioration des jours de congés exceptionnels, accord relatif à l’aménagement et à la récupération sur le temps de travail (ARTT)…

Qu’ils soient de petites ou grandes entreprises, “beaucoup de salariés viennent me voir avec des projets”. Le rôle du chargé de relations sociales est de les conseiller et ensuite ce sont eux qui décident et font.

Un syndicat qui vous ressemble

Sabrina le dit, pour elle c’est important de partager des valeurs avec le syndicat auquel on donne sa voix. Elle est en accord avec la vision de la CFTC : il est possible de s’opposer sans forcément être dans un conflit féroce. C’est par la discussion qu’on parvient  à des accords durables et intéressants pour le salarié et l’entreprise.

Voter pour la CFTC le 22 mars, un enjeu pour les salariés des TPE

Les salariés des grandes entreprises peuvent accorder une oreille attentive aux syndicats, les salariés des TPE n’y voit pas toujours un intérêt, pourtant l’enjeu est concret.

Obtenir des primes, améliorer les conditions de travail, garantir un meilleur paiement des heures supplémentaires… Les représentants du personnel négocient des droits et avantages supplémentaires dans les grandes entreprises par le biais d’accords dérogatoires à leurs conventions collectives. Les salariés des TPE méritent eux aussi de pouvoir en bénéficier. C’est en agissant dès les élections que les salariés des TPE pourront peser sur les négociations à venir et faire évoluer leurs droits et leurs conventions collectives.

Les élections TPE auront lieu du 22 mars au 6 avril 

Les étapes pour voter :

1 . Je me connecte au site TPE https://election-tpe.travail.gouv.fr/
avec mes identifiants d’électeur reçu début janvier

2 . Je découvre les candidats et consulte leurs programmes afin de préparer mon vote

3 . Je me connecte entre le 22 mars et le 6 avril pour VOTER

Pour en savoir plus, découvrez le site de la CFTC Election TPE en cliquant ici

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour rester informés, abonnez-vous à notre fil d’actualités

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour rester informés, abonnez-vous à notre fil d’actualités