VILLAGE CFTC :
LES MILITANTS SUR LE TERRAIN

Jeudi 27 septembre, la CFTC installait son “village syndical” à Aubervilliers.
L’objectif : sensibiliser les salariés aux valeurs défendues par le syndicat avant les élections de la fonction publique de décembre prochain.

Après avoir parcouru une bonne partie de la France, le village CFTC posait ses valises à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, le 27 septembre dernier. Entre bar à jus et photomaton, c’est dans une ambiance conviviale, aux couleurs du syndicat, que les militants du département se sont mobilisés pour répondre aux questions des salariés. Au bout de la discussion, deux objectifs : les alerter sur la tenue des élections professionnelles de la fonction publique à venir le 6 décembre prochain et faire connaître et partager les valeurs de la CFTC. Juristes et experts de la Caisse d’Allocation Familiale, de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie et autres étaient également présents pour assurer un rôle de conseil.

TOUS AUX URNES

Au mois de décembre, 5,2 millions d’agents de la fonction publique (État, hôpitaux et territoriaux) seront invités à voter pour choisir leurs représentants du personnel qui siégeront dans les organes consultatifs (Comités techniques, Commission administrative paritaire, CHSCT, etc…). En tout, ce sont 22 000 instances qui seront renouvelées à l’issue de ce scrutin. Un rendez-vous décisif pour tous les agents de la fonction publique. Alban Reverdy, Président de la Fédération CFTC de la fonction publique territoriale, l’admet volontiers, « entre les grèves à répétition et les négociations interminables, le syndicalisme n’a pas très bonne presse en France. Il y a un manque de solidarité sociale, résultat, on se tourne vers les syndicats uniquement lorsqu’on a un problème. » Grâce à l’événement, il espère faire réagir. « Notre statut est mis en danger par la contractualisation à outrance, les agents travaillent dans de mauvaises conditions ce qui crée un fort mal-être au travail et les burn-out se multiplient. Nous devons réagir et recréer un cadre de travail sain pour lutter contre l’absentéisme dont le coût humain et financier a un impact désastreux sur l’ensemble des Services publics. »

PARTAGER DES VALEURS

« La CFTC a été fondée en 1919, on va bientôt fêter nos 100 ans ! Pourtant, nos contributions demeurent parfois méconnues » rappelle David Meseray Vice Président de la Fédération CFTC de la fonction publique territoriale. C’est pourquoi, s’installer dans la rue et aller à la rencontre des travailleurs, représente déjà tout un symbole. Les élections à venir sont l’occasion pour la CFTC de diffuser et de réaffirmer ses valeurs sociales chrétiennes. Un syndicat qui se démarque par sa volonté de privilégier le dialogue à la grève. « S’opposer mais proposer » conclut Alban Reverdy.

2019-01-21T10:45:38+00:0021 décembre 2018|Actualités, Événements|