Qu’est-ce que la prime d’implantation ?

Il s’agit d’un dispositif confédéral qui a pour objectif de valoriser et de soutenir les implantations de la CFTC dans les entreprises privées et la fonction publique.

Une contribution confédérale, sous forme de prime, est proposée aux structures CFTC, professionnelles ou géographiques, qui enregistrent des ouvertures de sections syndicales CFTC, dans les entreprises de leurs périmètres. Le montant de la prime d’implantation est défini selon plusieurs critères.

Quelles conditions d’attribution ?

Ps: Est considéré comme nouvel adhérent celui qui a adhéré pour la première fois à la CFTC dans l’année de référence

Quelles démarches effectuer pour obtenir la prime d’implantation ?

Ps: Avant d’envoyer votre formulaire, pensez à renseigner les codes INARIC des nouveaux adhérents associés à votre ouverture de section

Focus sur le montant de la prime d’implantation

Le montant de la prime de base est de 100 euros (et peut atteindre 400 euros). Il évolue en fonction de deux critères:

La taille de l’entreprise concernée
par cette implantation.

La présentation d’une liste CFTC
lors d’élections professionnelles
organisées dans l’année.

Voici les sommes que la CFTC s’engage à verser en plus de la prime d’implantation:

  • 100 euros de la part Confédération + 50 euros de l’URIF pour la création d’une section syndicale
  • 100 euros de la part de la Confédération + 50 euros de l’URIF pour la présentation de liste CFTC aux élections professionnelles organisées dans l’année.
  • 100 euros de la part de la Confédération + 50 euros de l’URIF  pour les entreprises de 100 à 300 salariés.
  • 200 euros de la part de la Confédération + 100 euros de l’URIF  les entreprises de plus de 300 salariés.

RENDEZ VOUS SUR VOTRE ESPACE ADHERENT

2018-07-17T11:53:03+00:0017 juillet 2018|Actualités|